Comment volent-ils les informations de votre carte de paiement ?

Comment les informations de votre carte de paiement peuvent-elles être volées ?

Si vous suivez l’actualité informatique, vous devez savoir que le piratage quotidien fait de nouvelles victimes, qu’il s’agisse d’entreprises détenant des données sensibles, de chaînes de télévision ou même de gens ordinaires comme vous et moi. Mais aujourd’hui, la piraterie prend de nombreuses formes différentes, et elle est présente sur tous les fronts.

Le piratage de cartes de crédit est l’une des formes les plus courantes et a connu une explosion ces dernières années.

Personne n’est à l’abri de ce danger, et chacun préfère éviter d’affronter cette situation douloureuse.

Prenez ce sujet au sérieux, renseignez-vous et apprenez à vous en protéger. Ce guide regroupe les différentes techniques utilisées par les hackers.

La cible est le numéro de carte de crédit !

Évidemment, le but principal du voleur est d’obtenir les informations de votre carte bancaire (carte de paiement), cela lui permet de faire des achats en ligne et ainsi de voler votre argent. De plus, ces numéros peuvent être revendus en ligne.

Comment les informations de votre carte de paiement peuvent-elles être volées ?

1- Hameçonnage

C’est le moyen le plus simple d’obtenir des informations de carte de crédit. Cette technologie vise à obtenir des informations de carte de crédit ou d’autres informations d’identification pour accéder à l’espace membre de votre compte bancaire, et il existe deux façons de le faire : le vol de carte de crédit le piratage

Hors ligne : le pirate essaie d’obtenir ces informations par le biais d’appels téléphoniques, en se faisant passer pour votre banque. Il utilisera un moyen de communication d’une manière qui vous rend confiant, pour voler vos informations de compte bancaire, y compris les informations de carte de paiement.

En ligne : C’est presque le même principe mais beaucoup plus dangereux, et la plupart des attaques de phishing en ligne sont menées par email ou par une fausse page web. Pour plus d’informations sur l’évolution d’une attaque de phishing, consultez ce sujet.

2- Wi-Fi public

Tout le monde aime le Wi-Fi public gratuit, mais peu connaissent son danger : une connexion publique signifie qu’il est disponible pour tout le monde, mais pire encore, tout le trafic réseau (informations envoyées et reçues via une connexion Wi-Fi ) Clairement transmis. Ainsi, n’importe qui peut capter ce trafic qui décrit toutes vos actions et gestes sur Internet.

3- Malware

C’est un type de virus qui s’installe dans l’ordinateur ou le smartphone de la victime, et son rôle est d’espionner le navigateur Web, et d’enregistrer toutes les données envoyées via les formulaires de participation du site Web, y compris les informations de carte de crédit lorsque la victime effectue une opération Acheter en ligne.

4- Keylogger

Une autre forme de malware ou de matériel qui enregistre les frappes en temps réel. Lorsqu’il est installé sur un appareil, Keylogger capture tout ce que l’utilisateur tape sur le clavier : numéro de carte de crédit, noms d’utilisateur, mots de passe, etc.

5- Smartphone

Oui, vous l’avez bien entendu, un simple smartphone Android suffit pour pirater une carte bancaire, même sans aucune connaissance en piratage. Si vous avez une carte bancaire sans contact, elle peut être piratée en 2 secondes, et le rapport de TF1 vous donnera plus de détails.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *