Quelle mode de cryptage Wi-Fi choisir ?

De nos jours, l’utilisation d’Internet sans fil est omniprésente et disponible sur toutes sortes d’appareils. Bien qu’il semble difficile de se passer des avantages de cette connexion Wi-Fi, il est important de se familiariser avec les risques encourus, et le niveau de sécurité disponible pour votre réseau Wi-Fi. Nous vous invitons à découvrir les différents types de cryptage Wi-Fi disponibles, ainsi que nos conseils pour augmenter la sécurité de votre réseau Wi-Fi.

Comment fonctionne la sécurité sans fil ?

Le but de la sécurité sans fil est d’empêcher un utilisateur indésirable de se connecter à un réseau sans fil particulier. Cette sécurité Wi-Fi peut également vous permettre de protéger vos données, afin qu’elles ne puissent être entendues que par les utilisateurs autorisés à se connecter à votre réseau.

Pour assurer votre sécurité sans fil, plusieurs protocoles de sécurité ont été développés par la Wireless Alliance. Il s’agit des protocoles de sécurité sans fil WEP (Wired Equivalent Privacy), WPA (Wi-Fi Protected Access), WPA2 (Wi-Fi Protected Access 2) et WPA3 (Wi-Fi Protected Access 3). Il est important de connaître ces différents protocoles, ainsi que celui auquel appartient votre réseau, afin de sécuriser votre réseau.

Quels sont les différents types de sécurité Wi-Fi ?

Il existe donc 4 principaux types de protocoles pour améliorer la protection Wi-Fi, et ils diffèrent par la force et l’utilité de la protection en fonction de votre installation.

WEP : Wired Equivalent Privacy

Il s’agit du premier protocole de sécurité développé en 1997. Bien qu’il soit désormais obsolète, il est toujours utilisé par les appareils plus anciens. Aujourd’hui, il est reconnu comme le type de réseau avec le niveau de sécurité le plus bas, en raison de l’avancement des technologies par les pirates qui peuvent utiliser des tactiques de cryptographie et d’ingénierie inverse sur le réseau. Réseau WEP.

Ce protocole repose sur un système de cryptage des données qui repose sur un ensemble de valeurs développé par le système et son utilisateur. Avec ce type de protocole lorsque vous êtes connecté à un réseau Wi-Fi, il est important de savoir que votre activité en ligne n’est pas protégée.

WPA : Wi-Fi Protected Access

Pour combler les lacunes du protocole WEP, le Wi-Fi Protected Access ou WPA a été développé en 2003. Bien que ce protocole ait encore un faible niveau de sécurité, il offre tout de même des fonctionnalités supérieures du WEP, notamment l’utilisation du protocole TKIP (Key Integrity Protocol timer), une clé dynamique de 128 bits est plus difficile à déchiffrer qu’une clé statique WEP.

Pour un chiffrement Wi-Fi plus sécurisé, d’autres protocoles ont été incorporés, comme Message Integrity Check qui vise à récupérer tout paquet modifié envoyé par le pirate, ou une clé pré-partagée (PSK). Cependant, ce protocole inclut toujours certaines vulnérabilités WEP, notamment la fonction Wi-Fi Protected Setup, qui peut être facilement compromise.

WPA2 : Wi-Fi Protected Access 2

Créé en 2004, WPA2 apporte de grands changements et de nouvelles fonctionnalités, dans le but d’améliorer la sécurité Wi-Fi. Pour ce faire, le protocole TKIP a été remplacé par un protocole appelé CCMP (Counter Mode Message Authentication Code Protocol). Ce protocole offre de bien meilleures performances de chiffrement.

Le 13 mars 2006, la Wi-Fi Alliance a annoncé que ce serait le protocole que tous les appareils Wi-Fi devraient utiliser, qui est toujours la norme la plus largement utilisée aujourd’hui.

WPA3 : Wi-Fi Protected Access 3

Enfin, le dernier protocole de sécurité Wi-Fi disponible est WP3, qui a été lancé en 2018. Cette nouvelle version permet d’améliorer certaines vulnérabilités pour augmenter la sécurité Wi-Fi, tout en développant de nouvelles fonctions permettant notamment un chiffrement avancé des données particulièrement sensible pour les entreprises Réseaux, meilleure protection par mot de passe et cryptage individuel pour les réseaux privés et ouverts.

 les différents types de cryptage Wi-Fi

AES contre TKIP

Ces deux types de cryptage réseau sont utilisés pour protéger les réseaux Wi-Fi, mais ils n’ont pas le même niveau de protection. Comme vous pouvez le voir, le protocole TKIP a été développé lors de la création de la norme WPA, et ce protocole est resté relativement similaire au cryptage WEP. Il n’est donc que faiblement sécurisé et donc pas la meilleure solution pour sécuriser votre connexion Wi-Fi.

Au contraire, le cryptage AES est plus complexe et sécurisé. Développé selon la norme WPA2, il s’agit du type de cryptage le plus recommandé et est également utilisé pour protéger les documents confidentiels de l’armée et des gouvernements. Les seules failles de sécurité que cette norme pourrait rencontrer sont celles du protocole WPA2, ou le choix d’un mot de passe avec un faible niveau de sécurité. C’est donc le type de cryptage préféré pour sécuriser votre réseau Wi-Fi.

Quelles sont les principales menaces pour la sécurité Wi-Fi ?

Aujourd’hui, les connexions Wi-Fi sont utilisées par un nombre croissant d’appareils, pas seulement des ordinateurs. Mobiles, objets connectés, tablettes… la sécurité des données est devenue une priorité majeure. Mais comment sécuriser ma connexion internet ? Avant tout, il est important de considérer les principales menaces liées à la sécurité Wi-Fi, afin de fournir une protection adéquate.

Résumé

Bref, la sécurité de votre réseau Wi-Fi est essentielle pour vous protéger des différentes attaques menées par des pirates avides d’informations confidentielles. Il existe différentes méthodes qui peuvent vous aider à sécuriser votre réseau, y compris le choix du type de cryptage que vous pouvez utiliser pour votre réseau Wi-Fi. Entre WEP, WPA et WPA2, il est recommandé de choisir WPA2 si l’option est disponible. De même, vous avez le choix entre deux types de cryptage, TKIP ou AES. Le cryptage AES est recommandé cette fois. Cependant, si vous ne disposez pas d’une telle option, la meilleure façon de sécuriser votre réseau est de choisir une clé WEP 128 bits.

Avec ces différentes informations, vous pouvez augmenter la sécurité de vos appareils sur votre connexion Wi-Fi domestique.

Partager sur