Comment protéger son PC des virus et des pirates ?

Malheureusement, l’installation d’un outil de sécurité ne suffit pas pour protéger votre ordinateur contre les logiciels malveillants et le piratage. Mais le bon sens, quelques conseils pratiques ainsi que de bons outils peuvent vous permettre de sécuriser efficacement votre ordinateur.

L’utilisation de plusieurs couches de protection est le seul moyen de réduire le risque d’infection virale et de protéger votre ordinateur.

Voici les sept étapes que vous pouvez suivre pour protéger votre ordinateur contre les logiciels malveillants et les pirates.

Étape 1 : Installez les mises à jour du système d’exploitation et des applications.

L’installation des mises à jour du système d’exploitation et des logiciels est essentielle, car elle vous permet d’installer les derniers correctifs (de sécurité) et apporte généralement de nouvelles fonctionnalités. Il est important de toujours installer les dernières mises à jour de sécurité pour votre ordinateur :

  • Activez les mises à jour automatiques pour votre système d’exploitation et vos applications ;
  • Assurez-vous d’utiliser un navigateur Web mis à jour ;
  • Assurez-vous que les extensions de votre navigateur (Flash, Java, etc.) sont à jour.

Étape 2 : Installez un antivirus efficace (+ pare-feu) pour protéger votre PC

Tout ordinateur connecté à Internet est vulnérable aux virus et autres menaces, y compris les logiciels malveillants, les rançongiciels et les chevaux de Troie. Un bon antivirus peut réduire ce risque. Il n’y a vraiment aucune excuse pour ne pas avoir un antivirus installé sur votre ordinateur avec de nombreuses solutions disponibles gratuitement. Microsoft propose son propre programme de sécurité gratuit, Windows Defender. Mais si vous voulez plus de fonctionnalités, il existe des versions payantes de l’antivirus.

Le choix d’un antivirus est essentiel, car il existe de nombreux logiciels de sécurité presque inutiles. Fondamentalement, un bon antivirus doit être capable de détecter et de supprimer les virus, les rootkits, les chevaux de Troie, les enregistreurs de frappe… Il doit prendre en charge l’analyse en temps réel, la mise à jour automatique, l’analyse des pièces jointes et des fichiers téléchargés.

Voici quelques conseils à suivre en matière d’antivirus :

  • Choisissez un antivirus qui a été testé et recommandé par des organismes indépendants comme AV-test ;
  • Téléchargez l’antivirus uniquement à partir d’une source connue et fiable ;
  • Gardez à l’esprit que l’installation d’un antivirus ne signifie en aucun cas que le risque est nul ;
  • Choisissez un antivirus avec pare-feu intégré ou activez le pare-feu Windows.

Étape 3: installez le logiciel anti-malware

Malheureusement, il n’existe aucun logiciel de sécurité offrant une protection complète. Mais l’utilisation d’outils spéciaux et efficaces (tels que les anti-logiciels espions et les logiciels malveillants) peut contribuer à améliorer la sécurité de votre système.

Il existe de nombreux programmes qui suppriment les logiciels espions, les logiciels malveillants et les logiciels publicitaires, mais je recommande : Malwarebytes et Adwcleaner.

Étape 4 : Utilisez un mot de passe fort pour toutes vos communications

L’un des moyens les plus simples pour le pirate d’attaquer est de trouver les mots de passe en essayant un par un tous les mots de passe dans les bases de données de mots de passe piratés.

Les pirates n’ont aucun mal à deviner les mots de passe faibles. Pour cette raison, il est essentiel de choisir les bons mots de passe pour vos comptes en ligne. Lors de la création d’un mot de passe, voici quelques règles à suivre :

  • Le mot de passe doit être long ;
  • Un bon mot de passe contient des lettres majuscules (A-Z), des lettres minuscules (a-z), des chiffres (1-9) et des caractères non alphanumériques, également appelés « caractères spéciaux » (@! $ (# *) = + [|} ]) ;
  • Le mot de passe ne doit pas être dans un dictionnaire ;
  • Évitez toute référence personnelle : nom ou prénom, nom de votre enfant, date de naissance, etc. ;
  • Choisissez un mot de passe unique pour chaque service.
  • Exemple de bon mot de passe : @nti=viruS2$$0K#

Étape 5 : Protégez votre réseau domestique

Un réseau domestique est le réseau qui connecte vos appareils à votre routeur wifi, soit via wifi soit par câble.

Beaucoup d’entre vous ne le savent probablement pas, mais un routeur est l’un des appareils les plus importants de votre réseau domestique. C’est la passerelle vers Internet et aussi un point d’entrée activement exploité par les cybercriminels, qui peuvent infiltrer vos appareils et accéder à votre système.

Même si la protection de sécurité WPA2 est activée, les routeurs sans fil sont toujours vulnérables et peuvent être facilement piratés à l’aide d’outils gratuits disponibles sur Internet, exploitant les vulnérabilités pour pirater le mot de passe de connexion.

Pour savoir comment protéger correctement votre réseau domestique, je vous propose ces deux ressources :

  • Surveiller le trafic réseau et les appareils connectés,
  • Sécurisez votre routeur contre le piratage.

Étape 6 : Effectuez des sauvegardes régulières

Comme aucun outil n’offre une protection sécurisée à 100%, le seul moyen de sécuriser vos données est de les sauvegarder régulièrement.

Nous réalisons souvent l’importance de mettre en place une sauvegarde trop tard, une fois que vous rencontrez une infection virale de type ransomware ou un crash de disque dur.

La sauvegarde de vos données en dehors de votre ordinateur est très importante, car cela vous évitera de perdre toutes vos photos, par exemple, en cas d’infection par un virus ou de panne matérielle. Vous ne voudriez pas effacer toutes les photos de votre tante préférée, ou les films et photos de vos enfants, n’est-ce pas !

Pour sauvegarder vos données, vous pouvez utiliser un outil Windows « Sauvegarde et restauration » ou un programme de sauvegarde tiers pour effectuer une sauvegarde complète de vos données.

En plus de ces six étapes, voici quelques autres conseils à appliquer :

Sécurisez votre navigateur Web

Un navigateur Web est le seul logiciel que vous utilisez pour accéder à Internet, il est donc très important de choisir un logiciel sécurisé et de le configurer correctement avant d’accéder à Internet.

L’utilisation d’un navigateur Web faible peut entraîner de nombreux problèmes de sécurité. Voici quelques conseils et astuces simples pour sécuriser votre navigation sur Internet :

  • Choisissez un navigateur Web sécurisé
  • Supprimer les extensions inutiles
  • Utilisez un moteur de recherche sécurisé
  • Modifier les paramètres de sécurité et de confidentialité
  • Vérifiez que votre navigateur Web bloque les pop-up (Google Chrome, Safari, Mozilla Firefox)
  • N’enregistrez pas les mots de passe dans le navigateur
  • Utiliser un VPN
  • Méfiez-vous des publicités

Soyez prudent lorsque vous naviguez sur Internet

Sur Internet, il y a des liens partout (résultats de recherche, réseaux sociaux, emails, etc.), et c’est un vrai danger car les pirates profitent de ces différents canaux pour propager des malwares. Ils utilisent souvent des textes ou des images sexuellement attrayants pour attraper facilement leurs victimes.

Le but du pirate est d’inciter un internaute à cliquer sur un lien qui redirige vers une page Web malveillante.

Afin de ne pas suivre un lien suspect, vous devez le vérifier pour vous assurer qu’il ne redirige pas vers un site malveillant.

Vous devez également vous assurer qu’il ne s’agit pas d’une redirection d’URL. Pour cela, utilisez un outil gratuit comme Redirect Detective qui vous permettra de tracer le lien.

Manipulez les pièces jointes avec précaution

Règle générale : n’ouvrez jamais une pièce jointe provenant d’une source inconnue.

Protégez-vous sur le Wi-Fi public

Une connexion Wi-Fi gratuite est disponible dans les centres commerciaux, les restaurants, les cafés, les aéroports, les bibliothèques et les transports en commun. Ces réseaux sont utilisés quotidiennement par des millions de personnes.

Cependant, ce que la plupart des gens ne savent pas, c’est que le Wi-Fi public gratuit n’est pas sécurisé. Bien qu’il nécessite un mot de passe pour se connecter, cela ne signifie pas nécessairement que vos activités en ligne sont sécurisées.

La connexion au même réseau Wi-Fi qu’un attaquant potentiel utilise lui permet d’accéder facilement à votre ordinateur pour voler vos fichiers, données ou toute information personnelle qui y est stockée.

Si vous utilisez fréquemment le Wi-Fi public, je vous recommande d’installer un VPN sur votre ordinateur.

Chiffrez votre disque dur

Le cryptage est l’une des méthodes utilisées pour protéger les données confidentielles. Il utilise simplement un système pour crypter (et crypter) les données afin de les rendre incompréhensibles, et de s’assurer qu’elles ne peuvent pas être utilisées par quelqu’un d’autre ou sur un autre ordinateur.
Il existe des programmes capables de crypter des fichiers, des dossiers ou l’intégralité de votre disque dur, de sorte qu’en cas de vol ou de perte de votre ordinateur, personne d’autre ne pourra accéder aux données qu’il contient (photos, vidéos, documents, etc.) .

Partager sur